Partagez
Aller en bas
Messages : 80
Points : 129
Réputation : 3
Date d'inscription : 11/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Alternatives open source

le Jeu 11 Oct - 14:59
https://degooglisons-internet.org/fr/alternatives

Framasoft s’est donné comme objectif de proposer une trentaine de services libres alternatifs face aux services qui aspirent nos données et nous enferment.
Mais il existe bien d’autres services et acteurs qui œuvrent à dégoogliser internet.

Vous trouverez ci-dessous une liste qui récapitule et complète les alternatives présentées sur la carte. Elle est inspirée de Prism-Break qui propose aussi d’autres logiciels dans des domaines plus pointus.
Admin
Messages : 327
Points : 550
Réputation : 2
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

Re: Alternatives open source

le Ven 26 Oct - 18:31
Messages : 5
Points : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Alternatives open source

le Mar 30 Oct - 9:05
du coup, on pourrait utiliser framavox, plutôt que ce forum plein de pub ?
Admin
Messages : 327
Points : 550
Réputation : 2
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

Re: Alternatives open source

le Mer 31 Oct - 12:03
Ce forum a été testé avec forum actif (dans la continuité de Papillons transition) car il intègre un agenda partagé (outil essentiel de départ à l'animation d'une communauté sur un sujet).

Personnellement, les pub ne me gênent pas vraiment pour l'instant. L’intérêt était aussi d'avoir la possibilité de croiser plusieurs sujets de forums "forum actif" d'origine différentes dans le cadre d'un objectif de coordination plus large que ce forum.

Si un outil avec toutes les caractéristiques requises en open source est disponible, on pourra extraire toutes les discussions de ce forum pour les injecter dans un nouvel outil.
Messages : 5
Points : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Alternatives open source

le Jeu 8 Nov - 17:50
Ouh, ben moi ça me pique les yeux, la pub...
Sur les outils, on peut utiliser Framavox + Framagenda, par exemple
En plus, j'ai fais un agenda militant sur st nazaire : https://framagenda.org/index.php/apps/calendar/p/8DP07S97PTRU1IW9/Agenda-militant
il suffit de créer un compte pour pouvoir y ajouter les événements !
Messages : 258
Points : 458
Réputation : 8
Date d'inscription : 19/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Alternatives open source

le Ven 9 Nov - 10:11
Je pense que tu as complétement raison de mettre en avant l'open source et moi aussi j'encourage à aller vers ses solutions, cependant la puissance de l'outil et ses fonctionnalités pèsent dans la balance selon l'usage.

Un rappel des fonctions pour montrer le potentiel et comparer avec d'autres solutions : https://www.forumactif.com/fonctionnalites-forum



La vulgarisation de l'outil, les tutos & le support technique sont aussi très important, surtout pour que les personnes s'approprient un outil



Messages : 4
Points : 8
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/10/2018
Localisation : St-Nazaire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Alternatives open source

le Sam 10 Nov - 11:45
J'ai mis du temps à me décider pour passer à Linux, ça fait seulement 2 mois et demi que la SNALIS m'a installé la distribution que l'asso a développé spécialement. Je m'en accommode très bien, mon frère m'a juste installé mon imprimante.

Et ce qui est drôle et super Sarah, c'est qu'il doit y avoir des bons bloqueurs de pub !   En effet SUR CE FORUM JE NE VOIS PAS LES GROSSES BANDEROLES EN HAUT DES PAGES il y a juste un mini bandeau qui m'invite à partager les liens des pages vers les réseaux sociaux et par mel. Fred m'a expliqué où il voit sur son ordi.

Moi aussi je veux favoriser les outils libres, la preuve avec le pad que j'enverrai ce soir (ou demain matin) pour que chacun puisse modifier des choses sur le CR de la réunion de jeudi. (pratique pr écrire un doc à plusieurs mains)
Mais je vois effectivement les avantages d'un agenda couplé à un forum, sur lequel les gens n'ont pas forcément besoin d'être invités pour participer.

L'avantage de framateam c'est qu'on se repère facilement avec les catégories dans la marge de gauche et qu'on peut passer de la gestion d'un groupe à un autre (COOP du coin à climat prequ'île par exemple), cependant:
 - je ne crois pas qu'il soit possible de créer des sous catégories (Fred en a créé plein ici, pour créer cette mine d'infos)
 - l'écriture assez grosse est lisible, mais ne permet donc pas vraiment de partager des longs textes

Comme me le suggère Fred, on peut faire exister les 2 agendas, celui de forum actif étant plus axé sur les questions climatiques et environnementales, non?

Question à Fred: peut-on partager des fichiers?   Sinon ça doit être possible sur le site.
Admin
Messages : 327
Points : 550
Réputation : 2
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

Re: Alternatives open source

le Sam 10 Nov - 18:18
L"espace de stockage de données est limité dans sa forme gratuite mais on peut mettre des liens vers des fichiers hébergés sur le site du collectif.

Une réponse plus complète grâce au support technique  : https://forum.forumactif.com/t268882-fonctionnement-des-pieces-jointes

Je profite de l'occasion pour rappeler :
- qu'il y a moins de pub quand on est connecté en tant qu'utilisateur
- qu'on peut faire une newsletter automatique en fonction des sujets les plus visités par la communauté
- lancer des sondages
- tagger les personnes dans les discussions
Messages : 80
Points : 129
Réputation : 3
Date d'inscription : 11/10/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Alternatives open source

le Lun 12 Nov - 13:49
Bloqueur de Pub sur Mozilla très facile à installer : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/adblock-plus/
Admin
Messages : 327
Points : 550
Réputation : 2
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

Qwant Maps arrive pour concurrencer Google Maps

le Jeu 6 Déc - 7:54
Qwant Maps arrive pour concurrencer Google Maps



Précisons que les cartes se basent sur le projet libre OpenStreetMap. Cela assure un respect de la vie privée, car les données ne sont pas collectées automatiquement par la société de cartographie. Tout le monde peut participer à l'amélioration de la précision des informations. Qwant assume que son service sera moins riche que celui de Google, même à terme. Le prix à payer pour respecter la vie privée des utilisateurs, un point que les dirigeants du projet espèrent imposer comme un argument massue.

Source : https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/qwant-maps-arrive-pour-concurrencer-google-maps-n81309.html
Admin
Messages : 327
Points : 550
Réputation : 2
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

Communecter réseau social citoyen

le Jeu 6 Déc - 13:40
[RAPPEL] Facebook n'est pas l'endroit idéal pour suivre notre actualité. Nous ne souhaitons pas alimenter ce géant du web qui centralise nos vies numériques en échange de son service (comprendre : degooglisons-internet.org/fr/#enjeux).



Nous publions quasi-exclusivement sur ces plateformes :
COmmunecter : communecter.org/#@communecter
Mastodon (alternative à Twitter) : https://mamot.fr/@communecter
Blog d'Open Atlas : open-atlas.org/actualite
Messages : 43
Points : 73
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Alternatives open source

le Jeu 20 Déc - 19:58
Construire des sociétés circulaires équitables
Appliquer des principes circulaires centrés sur l’être humain, des transferts d’impôts et des crypto-monnaies pour mieux concevoir nos sociétés.



Nous avons un rêve

Notre monde apparaît plus chaotique que jamais, mais du chaos viennent les meilleures innovations. Trois de ces concepts innovants sont nés de notre crise: l'économie circulaire, la blockchain et le projet Ex'Tax.

L’économie circulaire est un système de régénération dans lequel les ressources sont maintenues en usage le plus longtemps possible; avec valeur maximale recirculée en continu. Les produits et les matériaux sont proposés en tant que service, de manière à pouvoir être récupérés et régénérés à la fin de chaque cycle de vie, c’est-à-dire qu’ils n’ont plus besoin d’être bercé, mais bercé.

La Blockchain est une liste sans cesse croissante d'enregistrements, appelés blocs, qui sont liés et sécurisés à l'aide de la cryptographie. Chaque bloc contient généralement un hachage cryptographique du bloc précédent, un horodatage et des données de transaction. De par sa conception, une blockchain est intrinsèquement immunisée contre la modification des données.

Le projet Ex'Tax est la proposition de Eckart Wintzen visant à augmenter les taxes sur les ressources et les taxes sur le travail, ce qui incite à utiliser des matériaux abondants plutôt que rares. Des impôts sur le travail moins élevés rendraient plus abordables le bénéfice de l’abondance des capacités de la population, ce qui stimulerait la main-d’œuvre, le savoir-faire et la créativité.

Imaginons maintenant que ces trois innovations, mises à profit, puissent jeter les bases d’une nouvelle ère pour toutes les sociétés de la planète. On pourrait les concevoir de manière à générer du bien-être sur terre, pour nous tous. Pas possible? Voyons voir.

Repenser notre modèle économique

La meilleure façon de concevoir un monde circulaire est de considérer que les déchets n'auraient jamais dû exister. Cela est maintenant reconnu comme un fait: les déchets sont le résultat d’un modèle économique mal conçu, fondé sur la propriété d’un produit, ainsi que sur sa responsabilité juridique: passer du fabricant au consommateur final puis s’enfouir dans des décharges. Notre modèle économique de type «jetable» garantit que plus nous achetons des produits - souvent à usage unique - plus nous avons besoin de les acheter pour assouvir notre dépendance. Au bout de cette chaîne, nous nous retrouvons avec des quantités gigantesques de déchets que nous essayons plus difficile de réutiliser. Aujourd'hui, nous devons concevoir les déchets de nos systèmes dès le début de la phase de conception, en créant des produits durables, de préférence proposés en tant que services. Ils seraient utilisés pour nos besoins et, une fois remplis, seraient conçus pour être transmis au prochain utilisateur, après réparation, maintenance ou remise à neuf.

Ici, les déchets sont considérés comme la cause fondamentale de nos problèmes environnementaux. Mais cela suffit-il pour résoudre nos problèmes systémiques?



Blockchain ou l'Internet de valeur

Considérée comme la «plus grande innovation des 250 dernières années» (Tapscott, 2016), l'architecture inhérente à la blockchain signifie que nous avons la capacité d'être encore plus efficaces dans la manière dont nous négocions et échangeons des valeurs. Jusqu'à présent, le prix a déterminé nos valeurs sur le marché, souvent au détriment de la société et des frontières planétaires. Imaginez un système où la valeur de la transaction est déterminée par le niveau d'impact qu'un bien ou un service a sur la planète et ses habitants. Imaginez pouvoir transiger des valeurs intangibles telles que l'amour, le bien-être et l'harmonie. Imaginez pouvoir numériser l’impact de nos transactions en enregistrant de manière transparente et immuable les transactions qui correspondent aux principes clés d’une économie circulaire et celles qui ne le sont pas.

Imaginez maintenant ce qu'un tel mécanisme pourrait avoir pour inciter les consommateurs et les producteurs à choisir. Avec la technologie Blockchain: chaînes d'approvisionnement, produits, services et communautés peuvent tous être stockés de manière cryptographique sur un grand livre immuable; tous susceptibles d'être codés pour démontrer l'étendue de leur impact - positif ou négatif - sur le capital naturel et social.

En effet, la Blockchain nous permettra de redéfinir notre vision actuelle de la valeur. Notre «monnaie actuelle» ou monnaie a toujours été très limitée. Avec Blockchain (notre «courant actuel» émergent), nous pouvons traiter des valeurs de régénération significatives aux côtés de valeurs financières. Grâce à Blockchain, l'Internet of Value (IOV) est arrivé. Nous pouvons commencer à nous engager dans des choix de consommation qui valorisent la planète et ses habitants comme s'ils importaient davantage que la répartition des profits centralisée. La Blockchain a la capacité d’éradiquer les aspects linéaires extractifs et destructeurs des actions et des actions. Cela nous permettra de vraiment faire le point et de partager notre générosité collective et notre créativité.



Une économie véritablement décentralisée et distribuée

Depuis le début de la révolution industrielle, les ressources finies sont devenues de plus en plus contrôlées par des structures d'entreprise centralisées. À ce jour, environ 1 318 sociétés transnationales contrôlent la majorité des stocks et des flux d'informations, de matières, d'énergie, de ressources financières, de produits alimentaires et d'eau de la planète (Glattfelder, 2011). Les systèmes centralisés présentent des avantages évidents, mais comme le définissent les concepts de base d’une économie circulaire, un contrôle centralisé (du point de vue des systèmes vivants) conduit à des seuils de déséquilibre, de fragilité et de faible résilience. La crise financière mondiale de 2008 témoigne des conséquences de la dépendance à un système financier centralisé trop fragile. L'inégalité mondiale est aussi une conséquence des systèmes de contrôle centralisés, avec huit personnes vivantes aujourd'hui possédant une richesse combinée égale à la richesse collective (ou pauvreté) de quatre milliards d'êtres humains.

Avec Blockchain, les systèmes économiques locaux décentralisés peuvent prospérer, le processus de prise de décision étant conçu sur la base d’un consensus communautaire, avec des protocoles spécifiques déterminant la création, la mesure, la transaction et la valorisation de la valeur. Cette approche est beaucoup plus analogue à un système vivant, où il s'ensuit une coordination décentralisée des ressources locales, aboutissant à zéro gaspillage et zéro pauvreté. La Blockchain est fondamentalement identique à un système adaptatif complexe, sur lequel des applications décentralisées (DApps) peuvent être construites pour assurer une activité économique plus régénératrice, distributive, diversifiée et socialement inclusive. Un système dans lequel le flux de ressources peut être conçu de manière à respecter les principes de sécurité environnementale, mais aussi les principes circulaires socialement justes, énumérés ci-dessous:

Principe de sécurité n ° 1 «Préserver et améliorer le capital naturel en contrôlant les stocks finis et en équilibrant les flux de ressources renouvelables»;
Principe de sécurité n ° 2 «Optimiser le rendement des ressources en faisant circuler des produits, des composants et des matériaux avec la plus grande utilité à tout moment des cycles techniques et biologiques»;
Principe de sécurité n ° 3 «Favoriser l'efficacité du système en révélant et en éliminant les externalités négatives»;
Principe juste n ° 4: «L’équité est une solution économique car les services pourraient être conçus pour répondre aux besoins de tous»;
Principe juste n ° 5: «Développer les capacités des personnes pour promouvoir tous les moyens d’échange est une priorité, car il faut pouvoir accéder à plus avec moins dans une économie de services»;
Principe juste n ° 6 «L’utilisation de la main-d’œuvre est innovante, car dans un modèle de régénération systémique, toutes les énergies renouvelables abondamment disponibles devraient être prises en compte»;

Tous ces principes peuvent être configurés architecturalement dans des organisations autonomes décentralisées (DAO), où des protocoles convenus d'un commun accord déterminent la manière dont la valeur est mesurée, suivie et échangée. La technologie de la blockchain (BCT) est mûre pour une interaction économique circulaire. BCT propose de passer d'une mise à l'échelle verticale centralisée à une mise à l'échelle latérale distribuée. Les «contrats intelligents» de BCT permettent un partage des ressources décentralisé et sécurisé, où que vous soyez entre des pairs hyper connectés via la même plateforme de contrats intelligents. Avec l’application de la BCT, les organisations et les communautés peuvent concevoir et créer des plateformes de contrat intelligentes qui permettront de développer rapidement des activités économiques circulaires équitables par le biais de chaînes de valeur intégrées numériquement - construites pour la résilience - utilisées dans les multiples domaines des initiatives communautaires à but non lucratif, des entreprises privées et même des entreprises. gouvernance locale (par exemple, structures de villes circulaires centrées sur l’être humain).

Il existe de nombreux exemples d'initiatives basées sur les chaînes de blocs qui émergent de manière exponentielle. La promesse la plus puissante de la BCT est toutefois de donner à l’humanité la possibilité de redéfinir sa valeur dans un contexte économique. À ce jour, c’est notre capacité utilitaire, notre niveau de productivité qui nous considère avant tout comme une valeur économique. Avec Blockchain et la montée en puissance de l'intelligence artificielle, nous avons la possibilité de réinventer et de redéfinir ce qui nous rend unique. Peut-être pouvons-nous être ici pour démontrer notre créativité infinie sur une planète finie et reconnaître que nous pouvons être valorisés non pour ce que nous pouvons extraire les uns des autres (notre capacité utilitaire), mais pour ce que nous pouvons apprendre les uns des autres (notre créativité , diversité et unicité).



Un système fiscal mis à profit

Un transfert de taxe du travail vers la pollution amène la force créatrice des entrepreneurs à se concentrer sur la réduction des effectifs au profit d'une utilisation intelligente des ressources. Dans cette approche, la taxe n’est pas une pénalité pour l’innovation; L'innovation peut fonctionner librement, à condition qu'elle soit sûre et, espérons-le, juste. Cette approche permet aux personnes de trouver de nouveaux rôles si et quand leurs tâches sont assumées par des machines et dans le contexte de nos frontières environnementales.

Les meilleures opportunités existent lorsque la technologie soutient, complète et amplifie les talents des personnes, comme expliqué ci-dessus. Si nous voulons que les êtres humains s'épanouissent en équilibre avec nos systèmes naturels, il est temps de mettre à jour nos systèmes fiscaux pour les adapter aux défis du XXIe siècle.



Optimiser la valeur circulaire


Seuls les humains peuvent percevoir la valeur. L'introduction de la notion de création de valeur circulaire pourrait garantir que nos priorités resteraient axées sur la satisfaction des besoins des personnes grâce à la circularité matérielle. Dans cet objectif ultime, des sociétés bien équilibrées pourraient compter sur une économie circulaire centrée sur l’être humain - avec pour noyau une Humansphere (5) -, être alimentées par un programme fiscal sûr et juste et alimentées par une stratégie soigneusement élaborée de la Blockchain ( entre autres moyens d’échanges diversifiés).



Concevoir le gaspillage et la pauvreté à partir de nos systèmes est une vision vers laquelle nous pouvons travailler avec passion, audace et travail acharné. Nous pouvons réussir, nous ne pouvons pas, mais au moins nous essayons plus fort. La vision est définie. Des outils sont disponibles pour sa mise en œuvre. C’est maintenant une question de leadership et de volonté collective de réussir.

Construire des sociétés circulaires équitables véritablement conçues n’est plus un rêve. Cela pourrait être notre réalité.

(1) Les principes circulaires sans danger pour l’environnement sont les trois principes fondamentaux de l’économie circulaire, tels que proposés par la Fondation Ellen MacArthur;

(2) Les principes circulaires socialement justes sont trois principes circulaires ajoutés proposés par le concept d ’« économie circulaire 2.0 », ajoutant les deux dimensions manquantes à l’économie circulaire: la dimension sociale et une approche de l’optimisation de la valeur, la valeur circulaire, veiller à ce que notre conception circulaire conduise réellement à un véritable changement de paradigme;

(3) De nouveaux rôles humains pourraient être réinventés sur la base de deux nouveaux modèles économiques: l'homme en tant que service et l'homme en tant que ressource, mais sans s'y limiter.

(4) L’optimisation de la valeur circulaire (#OCV) est une approche d’un nouveau concept de création de valeur basé sur notre capacité à régénérer les cycles naturels, économiques et sociaux.

(5) Comme proposé dans le concept d '"économie circulaire 2.0" (éradiquer à la fois le gaspillage et la pauvreté de nos systèmes), un Humansphere circulaire est inséré dans le "diagramme en papillon" de l'économie circulaire afin d'améliorer le processus décisionnel lors de la conception d'un projet. ou un service. Il est basé sur nos trois stocks de ressources disponibles (capital naturel, capital humain, capital remis à neuf) ainsi que sur nos flux d’énergie abondants ou infinis (énergies renouvelables disponibles à partir du capital naturel ainsi que du capital humain).

Auteurs: Alexandre Lemille et Tom Harper

Source : https://medium.com/thebeammagazine/building-equitable-circular-societies-73e4fdfdc617?mc_cid=fba50b0bfa&mc_eid=89663c683e
Contenu sponsorisé

Re: Alternatives open source

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum