Partagez
Aller en bas
Messages : 52
Points : 80
Réputation : 2
Date d'inscription : 19/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Infographie la Voiture & notre Planète

le Lun 12 Nov - 14:07
Voir les infographies interactives : https://www.francetvinfo.fr/economie/automobile/diesel/infographies-a-quel-point-rouler-en-voiture-est-il-mauvais-pour-la-planete_3021079.html

Le transport est le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre

En France, le transport est le plus gros contributeur (28,9%) des émissions de gaz à effet de serre, devant le secteur agricole ou celui de l’industrie de l’énergie, selon l'édition 2017 du rapport Chiffres clés du transport. A l'échelle européenne, c'est l'industrie de l'énergie qui occupe cette première place, mais en France elle n'est responsable que de 8,6 % des émissions de gaz à effet de serre, en raison de l'importance du parc de centrales nucléaires, moins productrices de C02 que les centrales à charbon, par exemple.

Le trafic routier est responsable de 94% des émissions de gaz à effet de serre des transports


Sur la route, ce sont les voitures qui rejettent le plus de CO2  


Et quid des véhicules électriques ? C’est sur eux que le gouvernement mise, puisque le plan climat lancé en juillet 2017 fixe à 2040 la fin de la vente des véhicules à essence ou diesel. L’Ademe s’est penchée sur leur impact environnemental. Et bien que les véhicules thermiques soient plus polluants à l’usage, les véhicules électriques nécessitent, pour leur fabrication, deux fois plus d’énergie, notamment à cause de l’assemblage de la batterie. "Sur l’ensemble de son cycle de vie, la consommation énergétique d’un VE [vehicule électrique] est globalement proche de celle d’un véhicule diesel", conclut l’Ademe dans un rapport. C'est en moyenne à partir de 12 000 km au compteur qu'une voiture électrique fait mieux qu'un véhicule thermique en terme d'émissions de gaz à effet de serre sur la totalité de son cycle de vie.
Messages : 52
Points : 80
Réputation : 2
Date d'inscription : 19/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Perspective de l'évolution de la mobilité en france

le Mar 13 Nov - 14:08
INSCRIRE LES ZFE (Zone de Faible Émissivité) DANS LE PLAN DU GOUVERNEMENT POUR LA QUALITÉ DE L’AIR

Pour  accompagner  les  collectivités,  la  loi  d’orientation  des  mobilités  et  la  stratégie  associée développent  une  série  d’outils  couvrant  l’ensemble des  moyens  de  transports  et  permettant d’accompagner  la  révolution  des  mobilités  du  quotidien.

- la  programmation  des  investissements  de  transports
- le  soutien  au  verdissement  de  tous  les  modes  de  transports  de  voyageurs  et  de marchandise
- le déploiement d’un « plan vélo et mobilités actives »
- une  réforme  des  avantages  en  nature  au  travail  pour inciter  les  entreprises  à  soutenir les  mobilités  propres
- le lancement d’un 4ème  appel  à  projets  pour  financer  les  transports  en  commun
- une série de mesures permettant de développer le covoiturage
- le  soutien  à  l’accélération  du  déploiement  de  bornes  de  recharge  électriques  et  plus généralement  des  infrastructures  pour  carburants  alternatifs

Le « Plan vélo et mobilités actives » a pour objectif de la tripler,  pour  atteindre  9%  en  2024.  Il  s’article  autour de quatre grands axes :
1. Sécurité : développer les aménagements cyclables et améliorer la sécurité routière ;
2. Sûreté : mieux lutter contre le vol ;
3.  Créer  un  cadre  incitatif  reconnaissant  pleinement l’usage du vélo comme un mode de transport vertueux ;
4. Développer une culture du vélo.

Par  ailleurs,  le  fonds  Air  mobilité,  géré  par  l’Ademe,  est  doté  de  140  millions  d’euros  sur  la période  2018-2022.  Ce  fonds  soutiendra  des  actions en  faveur  de  la  qualité  de  l'air  et  de  la mobilité propre
, notamment :
- les fonds-air bois qui cofinancent avec les collectivités territoriales le remplacement des vieux appareils polluants de chauffage au bois ;
- des actions d'électrification à quai pour les navires ;
- des  appels  à  projets  relatifs  à  la  mobilité  propre :  développement  des  Zones  à  Faibles Émissions, du vélo, du covoiturage, du GNV, etc.

Une  enveloppe  de  35  millions  d’euros  sera  mobilisée  pour  accompagner  spécifiquement  les zones  concernées  par  les  «  feuilles  de  route  »  opérationnelles  pour  la  qualité  de  l'air,

AMPLIFIER LA DYNAMIQUE LOCALE : FOCUS SUR LA MOBILISATION DES 15 PREMIERES COLLECTIVITES

Métropole Aix-Marseille-Provence  p.16
Clermont Auvergne Métropole  p.18
Fort-de-France p.20
Grenoble-Alpes Métropole p.22
Grand Lyon  p.24
Montpellier Méditerranée Métropole  p.27
Métropole Nice Côte d'Azur  p.29
Paris  p.32
Métropole du Grand Paris p.35
Grand Reims p.37
Métropole Rouen Normandie p.39
Saint-Etienne Métropole p.41
Eurométropole de Strasbourg p.43
Métropole Toulon Provence Méditerranée p.45
Toulouse Métropole p.47

Source Pdf téléchargeable ici : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/2018.10.08_DP_DeploiementZFE_vdef.pdf
Admin
Messages : 295
Points : 499
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

Re: Infographie la Voiture & notre Planète

le Mar 13 Nov - 15:47

Contenu sponsorisé

Re: Infographie la Voiture & notre Planète

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum