Partagez
Aller en bas
Admin
Messages : 295
Points : 499
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

Un exemple à suivre de ferme urbaine :

le Mer 5 Déc - 20:49
Développement du Conservatoire du Goût, organisation visant à identifier, sauvegarder et valoriser les variétés de plantes à fort intérêt gustatif et nutritif. Ce centre a pour ambition de favoriser la valorisation du métier de paysan nourricier et lui redonner sa fierté de cultiver du bon et du sain.

Rachel Lagière a été choisie pour s’occuper de la microferme du domaine de la Burthe à Floirac. Elle gère depuis le 1er décembre les anciennes étendues de prairies de la parcelle.


https://www.facebook.com/ConservatoireduGout/

Source :
https://www.sudouest.fr/2018/12/03/floirac-des-fruits-et-legumes-cultives-en-ville-5621892-4720.php?fbclid=IwAR0bBdyrvVl4I9xpD2QvoeFgpQOhGO4nrGD8Rv_y6od3wlUZB96lRi6Bh1s


Dernière édition par Admin le Jeu 6 Déc - 12:58, édité 1 fois
Admin
Messages : 295
Points : 499
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/09/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://climat-presquile.forumactif.com

À Paris, ces collégiens financent leur ferme urbaine

le Jeu 6 Déc - 12:57
À Paris, ces collégiens financent leur ferme urbaine

Le collège Flora Tristan dans le XXe arrondissement de Paris a lancé un projet d'agriculture urbaine qui implique étroitement les élèves, dans la construction de la ferme jusqu'à la recherche de financement.



Des collégiens qui décrochent des financements
Les collégiens, mobilisés jusqu’aux choix d’aménagement du toit, contribuent même aux recherches de financements. Marie, Jérémie, Martin et Ismaël, alors élèves en classe de 4e, ont défendu le projet à la Fondation de France. Résultat, ils ont obtenu les fonds nécessaires aux premiers achats de matériel, de terre et de semences. À la rentrée, Pauline, Clara et d’autres élèves du Conseil de Vie Collégienne ont démarché les écoles et tracté dans la rue pour faire voter les habitants du quartier en faveur de nouveaux équipements au Budget Participatif de la Ville de Paris. Un vote remporté le 2 octobre avec pas moins de 420 000 euros ! Les deux anciens préaux situés sur le toit seront ainsi prochainement aménagés en serre et en atelier cuisine pour créer tout un espace de production, de la graine au produit transformé : confitures, bocaux de sauce tomate ou de pesto...





Apprendre grâce à l'agriculture urbaine


L’idée est aussi de redonner le plaisir d’apprendre aux élèves à travers ce programme. Certains cours sont déjà prévus directement sur le toit : atelier de signalétique avec la prof de français, cours de pluviométrie avec le prof de maths, initiation à l’évolution de l’agriculture avec la prof d’histoire-géo. Les élèves des classes d’intégration pour non francophones sont parmi les plus impliqués :"Certains vont chercher dans la terre quelque chose qui leur appartient. Ils nous ont même demandé si on pouvait planter des manguiers, des patates douces et du gombo !", se réjouit la principale adjointe.



Source :
https://www.wedemain.fr/A-Paris-ces-collegiens-financent-leur-ferme-urbaine_a3793.html?fbclid=IwAR3Vsewvcv-LmLQpaXPlPgngVqfELr3Sl3uhNGLFm38aXsFP2wLGF05bgzU
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum